Ville et emploi en Basse-Normandie

Ville et emploi en Basse-Normandie

Par Pierre BERGEL (Université de Caen)
1997 – Feuille n°27

Objectifs :

Au cours de la scolarité de 1ère année, le Département de Géographie de l’Université de Caen propose le module Géographie de la Normandie. Ce dernier est obligatoire et constitue un des morceaux de choix du premier semestre. Pour la plupart natifs des trois départements bas-normands, les étudiants caennais ont cependant une connaissance réduite de l’environnement régional, connaissance largement parasitée par les représentations héritées du “sens commun”. Outre une initiation à  la géographie régionale, ce module a donc pour objectif de mettre en cause ces représentations : cela ne va pas de soi !

Composé de 12 séances de cours magistraux et de 12 séances de TD, ce module est organisé selon trois “blocs” d’égale durée :

  • La Normandie existe-t-elle ?
  • Les Normandies rurales
  • Les Normandies urbaines

Le 3ème “bloc” est lui-même décomposé comme suit :

  1. Ville et emploi en Basse-Normandie
    1. Les évolutions générales de l’emploi depuis 1962
    2. Emploi et villes : quelles relations ?
    3. La mobilité : une réponse à  la concentration de l’emploi tertiaire ?
  2. La ville attire : l’exemple de Caen en Basse-Normandie
    1. Caen, une ville qui concentre des emplois tertiaires
    2. Les conséquences spatiales d’une telle concentration

La séquence que je présente ici constitue la première partie de ce “bloc” (en italique). Son objectif est de rompre avec les conceptions instrumentales de la ville et de montrer que cette dernière est davantage un processus qu’une donnée de départ. Cela permet en outre de lier l’urbanisation à  d’autres phénomènes (économiques, sociaux, etc.).

Pour citer cette Feuille :

Bergel G., 1997. “Ville et emploi en Basse-Normandie”, Feuilles de Géographie, Feuille n°27, 5 p.

Type : TD

Niveau : Licence 1

Durée : 3 à  4 heures

Thème : Géographie économique, géographie régionale

Télécharger la feuille