Feuille de Géo aime l'appel à contribution des Carnets de Géographes pour son 10e numéro: "pour une réflexion collective sur l'enseignement de la géographie à l'Université"

Feuille de Géo aime l’appel à contribution des Carnets de Géographes pour son 10e numéro: “pour une réflexion collective sur l’enseignement de la géographie à l’Université”

Feuilles de Géographie a lu avec attention le nouvel appel à communication de la Revue des Carnets de géographes pour son prochain numéro thématique. Pensez donc, avec un titre pareil: “Pour une réflexion réflexion collective sur l’enseignement de la géographie à l’Université”!

Un tel appel n’a pu qu’attirer l’attention de Feuilles de Géographie. Le projet de numéro spécial proposé par les Carnets est ambitieux, proposant, sans prendre de pincettes les questions de pédagogie et de professionnalisation dans le contexte spécifique de la géographie universitaire : “existe-il une pédagogie spécifique de la géographie?” “Peut on d’abord poser la question de l’(in-)existence d’une réflexion sur les normes d’apprentissage de la géographie. Pourquoi et comment former à la géographie ou à tel ou tel domaine ou encore à tel courant infra-disciplinaire “. Être chargé d’enseigner la géographie à l’Université, est-ce avant tout avoir les qualités d’un bricoleur? En toile de fond c’est l’impact des évolutions institutionnelles sur les contenus et les contraintes de l’enseignement de la géographie à l’Université qui est questionné (autonomisation des universités, évaluations des enseignants-chercheurs par l’AERES, le CNU et autres conseils centraux des universités…)

Il n’est d’ailleurs pas impossible que Feuilles de Géographie ait des choses à dire sur ces questions! Une surprise est peut être à prévoir à l’issue de cette publication prévue pour décembre 2016!

Dans l’attente de lire ce morceau croustillant de réflexion géographique , vous pouvez relire l’appel à communication et bien sur lire, relire ou tout simplement découvrir (si ce n’est toujours pas le cas) Carnets de géographes en cliquant sur les liens couleur orange.

L’équipe éditoriale.