Modèle de gravité et flux résiduels. Application aux migrations interrégionales en France (1982-1990)

Modèle de gravité et flux résiduels. Application aux migrations interrégionales en France (1982-1990)

Par Brigitte BACCAINI (Université Paris 1 – chargée de recherche à  l’INED)
1994 – Feuille n°4

Objectifs :

L’objectif est de familiariser les étudiants à  l’analyse d’un modèle spatial. Dans le cas illustré, il convient de souligner ce qu’apporte un travail sur les résidus du modèle gravitaire par rapport à  une analyse des flux bruts.

-Description du modèle de gravité, interprétation du paramètre affecté à  la distance et des résidus du modèle (“flux résiduels”)

-Cartographie et interprétation de deux indices montrant le caractère attractif ou répulsif des régions, une fois éliminés les effets de la distance et des populations en présence

-Analyse de la configuration des flux résiduels interrégionaux en France au cours de la dernière période intercensitaire (avec en particulier une comparaison du comportement des différents groupes d’âges)

Pour citer cette Feuille :

Baccaini B., 1994. “Modèle de gravité et flux résiduels. Application aux migrations interrégionales en France (1982-1990”, Feuilles de Géographie, Feuille n°4, 7 p.

Type : TD

Niveau : Licence 1 et 2

Thème : Géographie quantitative, modèles spatiaux, migrations, géographie régionale

Télécharger la Feuille