"Être un·e enseignant·e critique en géographie dans le supérieur", les Feuilles de Géographie au colloque de Caen (juin 2019)

“Être un·e enseignant·e critique en géographie dans le supérieur”, les Feuilles de Géographie au colloque de Caen (juin 2019)

Les Feuilles de Géo au colloque de Caen le 27 juin 2019. Cliché: Feuilles de Géographie, 2019

A l’occasion du colloque ESO-JEDI “Approches critiques de la dimension spatiale des rapports sociaux : débats transdisciplinaires et transnationaux”, la revue des Feuilles de géographie qui s’est tenu à Caen du 26 au 28 juin 2019, les Feuilles de géographie ont présenté les résultats d’une enquête exploratoire et expérimentale, qui cherchait à définir ce que peut être un enseignant “critique” en géographie à l’Université. Ce travail a été mené à partir d’entretiens conduits auprès de praticiens: des enseignants chercheurs en géographie, aux profils pluriels, impliqués dans diverses institutions à travers la France.

Cette communication se tenait dans le cadre d’une session dont le titre était “Enseignant.e.s critiques?”. Elle fut discutée par Amandine Chapuis (ACP, UPEM) et Jean Rivière (ESO, Université de nantes), et réunissait trois autres communication (voir le programme du colloque).

Les échanges avec la salle et l’ensemble des participants furent particulièrement stimulants et enrichissants. L’équipe éditoriale remercie les organisateurs de cette session et du colloque pour leur travail, et de nous avoir permis de venir échanger sur l’analyse réflexive de la place des enseignants dans l’enseignement supérieur en géographie.

En attendant les suites et prolongements de ce travail, vous pouvez télécharger le résumé et le diaporama de la présentation via les liens suivants:

Télécharger le résumé de la communication

Télécharger le diaporama